Semmelweis

En cette saison de grippe et autres virus, j’aimerais vous faire redécouvrir un Autrichien génial : Semmelweis, le père de l’asepsie. Certes, un document historique, de l’histoire de la médecine en plus, ne vous attirerait peut-être pas de prime abord. Mais cette biographie est avant tout une belle pièce littéraire.

Et comment : voici la thèse de médecine que L.-F. Céline soutint en 1924. Ce texte court est d’accès relativement aisé pour qui voudrait découvrir l’auteur et n’ose aborder le Voyage au Bout de la Nuit. Nous allons suivre le parcours d’un génie qui allait révolutionner le monde de la santé, mais l’aventure scientifique, sous la plume de l’auteur, devient épique et dramatique.

Nous suivons ces médecins dans les couloirs interminables des hôpitaux viennois, nous tremblons d’angoisse et/ou de fièvre comme ces malheureuses accouchées, nous nous heurtons à la colère de Semmelweis. Un grand moment de littérature !!

 

Non, toutes les thèses de médecine ne sont pas de ce calibre, dommage. Mais savourez le formidable personnage de roman que fut ce médecin aussi génial que peu diplomate. Un régal !


Mots-clés ,

Partagez


  1. Lien croisé

    Anonyme
    Dimanche 22/03/2020 à 14:49

    Site des médiathèques d'Antony : "SemmelweisEn cette saison de grippe et "