Un verger au Pakistan


Peter Hobbs
2013

Au nord du Pakistan, un adolescent venu vendre les grenades du verger de son père croise le regard de Saba, la fille d’un notable.

 Pour avoir levé des yeux purs et innocents sur la jeune fille, le jeune garçon sera chassé du jardin d’Eden pour un enfer dont il ne sortira que quinze années plus tard…

Accusé de toutes les perversions, il sera emprisonné, torturé, son existence même niée par ses geôliers. « On m’avait jeté en prison non pas pour que je sois puni mais oublié ».

Au terme de cette longue absence, c’est un homme brisé, presque mourant que le poète Abbas recueille. En bon samaritain, il lui offre l’hospitalité, sa profonde humanité et un cahier.

Celui qui n’a pas de nom adresse alors une longue lettre à Saba, dans laquelle il raconte la souffrance, l’injustice, la douleur de leur séparation mais aussi le miracle de cet amour pour celle qui fut « la seule belle chose dans sa vie » et qui n’a pas été détruit.

C’est à la lecture de cette lettre à l’aimée que nous, lecteurs, prenons connaissance de cette histoire et la façon dont elle nous est dévoilée n’est pas le moindre intérêt du livre de Peter Hobbs.

Il est aussi dans cette écriture dont la limpidité, la pudeur et la poésie plonge au cœur de la réalité d’un pays changé par la guerre et dans le cœur d’un homme sauvé.

Peter Hobbs a grandi dans les Cornouailles et dans le Yorkshire, bien loin de l’aridité du pays dont il nous parle. Issu d’une longue lignée de pasteurs méthodistes, l’humanité dont il fait preuve dans ce récit fait écho à la phrase qu’il a choisi de mettre en exergue :

« Dis : Je cherche la protection du Seigneur de l’Aube »
                                                         Le Coran, 113,1

A découvrir aussi le précédent roman de Peter Hobbs :
Tandis que meurent les jours; C. Bourgois, 2006.


Retrouvez ce roman dans les médiathèques d'Antony

Mots-clés , , ,

Partagez


  1. Lien croisé

    Anonyme
    Vendredi 28/03/2014 à 14:20

    Site des médiathèques d'Antony : "Chang- rae Lee2013Trois vulnérables ont survécu aux horreurs de la guerre de Corée mais regrettent de ne pas y avoir laissé leur ...mardi 11 mars 2014 14:11Un verger au PakistanPeter Hob"