Assistons-nous à la fin de l’espèce humaine ?

Débat avec Paul Jorion, auteur de Le dernier qui s’en va éteint la lumière : essai sur l’extinction de l’humanité

 

 

L’être humain est-il une espèce en voie de disparition ? Les robots vont-ils nous exterminer ?

Paul Jorion, socio-anthropologue, économiste, expert en intelligence artificielle, tente de réveiller nos consciences avant qu’il ne soit trop tard. Face à un public venu nombreux ce samedi 22 avril 2017 à la médiathèque Anne Fontaine, celui qui fit une carrière dans la banque de 1990 à 2008 et qui avait prédit la crise financière de 2008, nous prédit cette fois-ci que le remplacement de l’homme se fera non plus par un robot (c’est déjà fait) mais par des logiciels, des algorithmes. Ainsi le logiciel Watson, du nom du fondateur de la compagnie IBM, permet dans le domaine médical, une baisse des erreurs de diagnostic par rapport à un médecin, et dans le domaine bancaire, vise à une meilleure rentabilité en réduisant également les éventuelles erreurs comptables.

Un très grand nombre d’emplois vont donc disparaître.

 

 

Le problème, c’est la transition. Comment va-t-elle se faire ? Paul Jorion évoque l’astronome Martin Rees. Selon lui, l’homme est un génie et un génie technologique. Mais nous dévalorisons ce génie tous les jours, en plaquant le terme artificiel à ce que nous avons conçu. Pour Martin Rees, si la machine fait beaucoup mieux que l’homme, ne faut-il pas laisser faire la machine ?

Pour une transition non anxiogène pour l’homme, Paul Jorion aborde la question de la taxation des robots. Faut-il taxer les robots ? Oui, si la richesse créée par les machines est partagée, redistribuée. Oui, à condition de mettre l’argent récolté à l’abri des mondes financiers.

La question de la survie de l’espèce humaine est encore entre nos mains.


//////////////////////////////////

Vous pouvez dès à présent retrouver le discours de Paul Jorion dans cette vidéo


Mots-clés , , , ,

Partagez